L’étrange affaire Angélica

L’Étrange affaire Angélica (O Estranho caso de Angélica) de Manoel de Oliveira

by Simon Gutman

L’image, artistique et onirique, d’une belle jeune femme morte finit par obséder l’homme qui l’a photographiée. À plus de 100 ans, Manoel de Oliveira poursuit une œuvre en mouvement et livre un film plein de sève sur l’art, la beauté et la mort.

Ha Ha Ha (Hahaha) de Hong Sang-soo

by Iris Brey

Le titre annonçait un film dynamique et joyeux, le réalisateur, un univers romantique. Malheureusement, c’est raté ! On s’ennuie devant les vignettes de vacances de deux amis dans une ville balnéaire de Corée et leurs amours, bien plats. Décevant.

Ma part du gâteau de Cédric Klapisch

by Nicolas Marcadé

Rencontre au sommet (d’une tour) entre une femme de ménage de Dunkerque et un trader fraîchement revenu de Londres. Klapisch sait d’ordinaire orchestrer ce genre de rencontres. Ici, hélas, il ne parvient jamais vraiment à trouver le ton juste.

Revenge (Hævnen) de Susanne Bier

by Michael Ghennam

L’amitié complexe de deux enfants lie intimement leurs familles fragilisées par la vie. Après un intermède américain, Susanne Bier revient sur ses terres danoises pour un drame parfaitement construit et interprété. Mais sa démonstration finit par étouffer les émotions.

Route Irish (Route Irish) de Ken Loach

by Marine Héligon

Après Looking for Eric, K. Loach et son fidèle scénariste P. Laverty changent de registre. Ils s’intéressent cette fois à la guerre en Irak et s’essayent au thriller. Malgré l’intensité de certaines scènes et la belle interprétation de Mark Womack, Route Irish peine à convaincre.

World Invasion : Battle Los Angeles de Jonathan Liebesman

by Michael Ghennam

Le monde est attaqué par des extraterrestres. À Los Angeles, une unité de Marines est au coeur des combats. World Invasion... est un film de guerre qui veut assumer son statut de divertissement musclé, mais reste miné par les carences de son scénario.

L’Agence (The Adjustment Bureau) de George Nolfi

by Rocco Labbé

Matt Damon et Terrence Stamp se font face dans cette adaptation de Philipp K. Dick : il est question de destin, de portes magiques et surtout d’amour. Romantisme touchant mais science fiction peu convaincante... L’Agence ne fera pas l’unanimité.

Agua fría (Agua fría de mar) de Paz Fábrega

by Cédric Lépine

Sur les plages du Costa Rica, où l’on fête le Nouvel An, une petite fille révèle un lourd secret à une jeune femme. À travers une brillante photographie, la cinéaste détourne les images exotiques de son pays pour en montrer toute l’inquiétante étrangeté.

Cirkus Columbia (Cirkus Columbia) de Danis Tanovic

by Simon Gutman

Nouveau film de D. Tanovic, Cirkus Columbia revient sur la guerre des Balkans en sondant la période ayant précédée le conflit. Un sujet fort évoqué à travers un drame humain plus classique, pour un résultat pas tout à fait à la hauteur de son ambition.

Hell Driver (Drive Angry) de Patrick Lussier

by Simon Gutman

Un dur à cuire échappé de l’enfer veut arracher son petit-fils des mains d’un gourou satanique. Sur ce pitch très Grindhouse, Hell Driver est un “Nicolas Cage movie” fun, décomplexé, plutôt bien interprété, mais handicapé par une réalisation un peu paresseuse.

Ma compagne de nuit de Isabelle Brocard

by Marine Quinchon

Une jeune fille accepte d’accompagner les derniers jours d’une cancéreuse. La réalisatrice explore les rapports que nous entretenons avec la maladie en s’appuyant sur le duo Hafzia Herzi / Emmanuelle Béart, avec pertinence mais sans audace.

Le Mytho Just Go With It (Just Go With It) de Dennis Dugan

by Isabelle Boudet

Un chirurgien séducteur, pris dans la spirale du mensonge, doit s’inventer femme et enfants pour séduire sa belle. Remake d’une pièce française, cette comédie potache réserve des moments très drôles avec une étonnante Nicole Kidman en invitée surprise.

Rango de Gore Verbinski

by Michael Ghennam

Un caméléon féru d’art dramatique se perd dans le désert. Sur une imposture, le voici devenu shérif : il devra élucider une pénurie d’eau... Les retrouvailles “animées” de Gore Verbinski et Johnny Depp dans un film désordonné, bourré d’énergie... et sans 3D !

related issues

Le Bonbon Nuit Alejandro Jodorowsky · françois simon · cédric klapisch · valérie lemercier · acid arab
#37
2013-12
0 €
Balthazar Laurent Fuchs, PDG Elie Bleu · natalie portman · cédric klapisch · zep · alberto alessi
#48
2013-12
0 €
Sens-dessous Territoire · régis sauder · yaoundé · uber · philippe rekacewicz · spanglish · zone à défendre
#21
2018-05
10 €