Nouvelle poésie iranienne

Une brève histoire de la poésie persane contemporaine

by Rouhollah Hosseini

La poésie, il va sans dire, constitue un élément fondamental de la culture iranienne, et caractérise les aspects divers de la vie sociopolitique et culturelle de l'homme persan.

Le point de vue de Nimâ Youshidj sur la poésie

by Djamileh Zia

La parution de plusieurs anthologies de "poésie nouvelle" depuis une quinzaine d'années prouve que cette révolution dans le domaine littéraire, débutée avec le vingtième siècle et les changements socio-politiques qui ont abouti à la Révolution Constitutionnelle de 1906, est désormais rentrée dans les mœurs.

De Mohammad Hossein Shahriyâr

by Majid Yousefi Behzadi

L'objectif de ce présent article est de présenter une étude de la particularité de Shahriyâr qui eut un succès inouï dans le domaine de la poésie lyrique.

Deux figures féminines de la poésie iranienne contemporaine

by Afsâneh Pourmazâheri, Nahid Zandi

Afin d'évoquer certaines grandes figures féminines de la poésie iranienne contemporaine et de rappeler l'influence que certaines parmi elles exercèrent dans ce domaine et sur la littérature iranienne dans son ensemble, il nous faut remonter préalablement à l'évolution de l'image de la femme iranienne à travers l'histoire.

Mort de Forough Farrokhzâd

by Karim Modjtahedi

C'est dans la nuit du 13 févirer 1967, dans la banlieue proche de Téhéran, qu'une Land-rover entrait en collision avec une autre voiture venant en sens inverse.

La poésie politique contemporaine de l’Iran

by Arefeh Hedjâzi

Quand on parle de la littérature contemporaine de l'Iran, la première dimension de cette littérature qui saute aux yeux est sa dimension politique, sociale et plus ou moins "engagée"; non pas engagée au sens sartrien du terme, mais plutôt une poésie étroitement imbriquée dans un contexte historique, social et politique troublé, qui l'influence malgré elle.

La voie de l’Amour. Poèmes spirituels de l’Imam Khomeiny

by Yahya Christian Bonaud

En 1988 (1367 après l'Hégire selon le calendrier solaire iranien), les éditions de la Radio et Télévision de la République Islamique d'Iran publièrent, sous le titre de Bâdeh-ye-'eshq (La Coupe d'Amour), les six pages manuscrites d'une lettre de conseils spirituels écrite quelques deux ans auparavant par l'Imam Khomeiny à Fâtima Tabâtabâ'i, l'épouse de son fils Ahmad, accompagnée de quelques poèmes qu'il lui avait confiés.

La poésie moderne ou la poésie nimaienne

by Mahnaz Rezâï

Les poètes de l'"époque de l'éveil", c'est-à-dire de la Révolution constitutionnelle de 1906, avaient déjà modifié en profondeur les thèmes poétiques, mais cette révolution se cantonnait dans le cadre du fond, tandis que les formes poétiques demeuraient les mêmes.

Heydar Bâba, le chef d’oeuvre de Shahriyâr

by Atefeh Ghafouri

Heydar Bâbâye Salâm est le chef d'oeuvre de Mohammad Hossein Behdjat Tabrizi dont le nom de plume est Shahriyâr.

Iradj Mirzâ, poète de la mère

by Khadidjeh Nâderi Beni

On dit que Fath-Ali Shâh qâdjâr était très épris de poésie. Il transmit cet attachement à ses descendants, dont Iradj Mirzâ.

Hasht Ketâb - Où est la plume de l’ami?

by Dinâ Kâviâni

Est-il possible de traduire la poésie? De manière absolue, la réponse est négative, étant donné que la difficulté ne se situe pas uniquement dans la recherche du rythme et dans le respect de la forme du poème.