La symbolique du sacré

L’art sacré dans la chrétienté et en islam : L’exemple de l’image comme figuration de l’invisible

by Amélie Neuve-Eglise

Des iconoclastes aux controverses plus ou moins récentes issues des représentations du prophète de l’Islam, la "querelles des images " a donné lieu depuis plusieurs siècles à d’importants débats ayant parfois entraîné l’émergence de divergences doctrinales profondes au sein du christianisme - et plus particulièrement de l’Eglise d’Orient - et de l’islam en ce sens qu’elle pose une question centrale : le divin, par essence ineffable et inaccessible, peut-il faire l’objet d’une représentation sensible ?

Le 25e festival de Fajr “Sous le signe de la nation”

by Arefeh Hedjazi

Le 25ème Festival international cinématographique de Fajr s’est tenu du 1er au 11 février 2007 à Téhéran et à Shiraz.

Le cinéma, la croyance, le sacré à l’Université des Arts de Téhéran

by Amélie Neuve-Eglise

Durant trois jours, le colloque intitulé Le cinéma, la croyance, le sacré organisé par Agnès Devictor en collaboration avec l’IFRI et l’Université des Arts de Téhéran, a rassemblé des chercheurs français et iraniens qui ont échangé leurs points de vue sur leur conception du sacré et de sa relation à l’image cinématographique, au travers d’analyses et de tables rondes auxquelles ont également participé diverses personnalités du cinéma iranien dont le réalisateur Abbas Kiarostami.

Entretien avec Antoine Lion

by Amélie Neuve-Eglise

Antoine Lion est dominicain et a publié de nombreux ouvrages consacrés à des questions religieuses ou artistiques, dont Les dominicains et l’image, Marie-Alain Couturier, un combat pour l’art sacré, et La Bible en philosophie.

Lettre à Philippe Druillet

by Esfandiar Esfandi

Cher Philippe, par la présente, et de manière très solennelle, je souhaite me rappeler à ton bon souvenir.

Une analyse des origines culturelles du tapis persan

by Maryam Kowssari

Malgré l’ancienneté de l’histoire du tapis persan, la maîtrise technique et le savoir empirique dont disposent les Iraniens, le manque d’une approche scientifique et la méconnaissance des aspects pratiques et expérimentaux de la production du tapis sont évidents.

Nizâr Qabbâni, le poète de l’amour

by Mohammad-Mehdi Shodjâï

Nizâr Qabbâni naquit le 22 mars 1922 à Damas. Il étudia tout d’abord à l’école Française de cette même ville qui lui permit, selon ses propres mots de "boire la littérature française à sa source".

Mohammad Hedjâzi, romancier méconnu

by Shâdi Favayedi

Mohammad Hédjâzi, écrivain iranien né en 1900 (1279) à Téhéran, connut un grand succès dans sa jeunesse et devint l’un des romanciers les plus à la mode de son époque.

Entretien avec Roshdi Rashed

by Amélie Neuve-Eglise, Kamran Gharagozli

Spécialiste de l’histoire et de la philosophie des sciences, Roshdi Rashed est actuellement directeur de recherche émérite au CNRS et professeur à l’Université Paris VII.

La fête de Tchahârshanbeh Souri

by Mortéza Johari

Parmi les cérémonies traditionnelles, le Tchâhârshanbeh Souri compte parmi les plus anciennes fêtes célébrées par les Iraniens. Tchahârshanbeh signifiant mercredi en persan, cette fête consiste à célébrer le dernier mercredi de l’année, et son importance la fait figurer au même rang que les autres grandes fêtes nationales telles que Norouz, Mehregân, Bahmanjâneh ou encore Sadeh.