Les sans-terre du Brésil

Une politique déterminée

by Pierre de Charentenay

Société - Au risque de se répéter, il faut revenir aux fondamentaux. Comme je vous le disais dans l’éditorial de septembre, cette année sera une année politique. C’est donc là qu’il faut labourer le terrain. Or la crise financière et les hésitations des Européens, comme la multiplication des affaires illustrées par les récits de transport de valises de billets, laissent un arrière-goût de faiblesse, voire de démission du politique. Où sont passées les instances qui doivent gérer le bien commun ?

Les sans-terre du Brésil

by Henri Burin des Roziers

International - Ce texte fait suite a une conférence donnée par le P. Burin des Roziers, a la Conférence des éveques de France, avenue de Breteuil, a Paris, le 22 septembre 2011, dans le cadre de la célébration des 50 ans de la Lettre du pape Jean XXIII au Cardinal Liénart (25/9/1961) qui a lancé un mouvement de solidarité avec les Églises d’Amérique latine, et d’ou naîtra en France le CEFAL, Comité épiscopal France-Amérique latine.

Nanotechnologies : réguler l’incertain

by Dorothée Benoit Browaeys

International - « La rapidité avec laquelle les innovations contemporaines se succèdent ne laisse aucun répit, d’où une désorientation sociale et psychologique sans précédent dans l’histoire. » Ce constat du philosophe Bernard Stiegler est flagrant en matière de nanotechnologies, que l’on parle des nanotubes de carbone dont la production mondiale dépasse aujourd’hui 500 tonnes par an, du nanoargent présent dans les réfrigérateurs ou les chaussettes, du nanotitane banalisé dans les peintures ou les crèmes solaires, ou des circuits électroniques dont la gravure se fait à moins de 32 nanomètres… En moins de cinq ans, les produits ont déferlé sur le marché sans qu’ils soient repérables puisqu’aucune filière spécifique n’a été mise en place pour organiser leur traçabilité. Les consommateurs n’ont pas perçu la nouveauté intangible de ces produits nanomanufacturés.

Le tournant ethno-socialiste du Front national

by Dominique Reynié

Société - En 40 ans, le Front national (FN) a profondément changé. Porté par des circonstances et les talents médiatiques de son fondateur, le FN a cependant fait l’expérience de ses limites : les exploits dont il s’est montré capable n’ont pu déboucher sur rien. L’échec de 2007 a mis en péril l’existence de ce parti. Il a depuis engagé une profonde transformation avec l’arrivée de Marine Le Pen à sa tête, en 2011. Son travail programmatique est plus systématique et plus ambitieux. Désormais servi par un contexte de crise financière majeure et par l’usure de la droite de gouvernement au pouvoir depuis 10 ans, le Front national espère absorber une part déterminante de la droite française, en 2012.

L’impensé de l’entreprise irréprochable

by Jean-Marc Le Gall

Société - Il existe donc une entreprise pour laquelle « l’équité » est une préoccupation essentielle. Ses dirigeants revendiquent un devoir d’attention et de solidarité à l’égard de toutes les parties prenantes, et notamment de leurs salariés. Leurs attitudes et comportements développent la confiance à tous les niveaux. S’agissant de leurs salariés, ils leur donnent du sens et des responsabilités, et leur communiquent de façon régulière et complète leur stratégie. Leurs objectifs concernent autant la performance économique que ses dimensions sociale, sociétale et environnementale.

Amitié antique, amitié moderne : un changement de paradigme ?

by Jacques Sédat

Arts et philosophie - Y a-t-il une différence de paradigme entre l’amitié antique et l’amitié moderne ? L’angle d’approche le plus sûr pour élucider cette question est de s’intéresser d’abord au lexique de l’amour et de l’amitié, tel qu’on le trouve dans le monde grec et latin, avec ses résonances dans notre culture actuelle. Ce lexique détermine en effet des postures, des façons de s’investir dans l’amour ou d’investir l’autre. Il témoigne d’une anthropologie, d’une conception implicite de l’homme. Explorer les différents modèles d’amitié, depuis l’Antiquité, ce qu’ils ont de commun ou non avec l’amour, enrichit l’éclairage que Freud a lui-même apporté en s’interrogeant sur les diverses modalités de relation à l’autre, à l’origine de cet exigible sentiment d’exister qui passe par l’amitié, ou l’amour. Dans ses Confessions, Saint Augustin relève une différence très juste entre trois états d’aimer (...)

Le christianisme, responsable de l’extermination des juifs d’Europe ?

by Jean-Noël Aletti Juan Asensio

L'article présente la position de l’essayiste George Steiner, selon lequel le christianisme est responsable historiquement et théologiquement de l’extermination des juifs d’Europe. Cette position, partagée par tant d’autres, n’est pas neuve. Nous avons sollicité un exégète chrétien pour répondre a cette accusation, parce que, selon George Steiner, l’antisémitisme chrétien serait aussi ancien que les Évangiles et les textes des pères de l’Église.

L’absence ou le silence de Dieu dans la poésie contemporaine : Celan, Bonnefoy, Deguy

by Stéphane Michaud

Arts et philosophie - L’extrême réserve avec laquelle la pensée contemporaine prononce le mot Dieu, le recul qu’elle éprouve devant ce « nom trop grand » (Blanchot) signent un tournant qui n’est sans doute nulle part plus visible qu’en poésie. Comme si elle inaugurait une reconquête du sensible et de l’humain. L’entreprise tremblante sinon balbutiante tente de reconstruire, en partant du simple, de l’élémentaire, une présence au monde dégagée du mensonge et de l’illusion. Plus que la philosophie, la psychanalyse et les arts dont elle est souvent l’alliée, la poésie dans son ascèse libère une énergie insoupçonnée. Elle oppose à la détresse humaine, aux monstruosités de l’histoire contemporaine et à l’insoutenable de la Shoah, les seules ressources de la parole.

Sénégal, hivernage 2011

by Véronique Petetin

Figures libres - à Emmanuel dit Magou Faye. L’hivernage, c’est, dans la zone soudano-sahélienne, la saison des pluies. Au Sénégal, elle commence en juin pour s’achever dans la deuxième quinzaine d’octobre. Le mot a été forgé par l’armée coloniale qui, comme l’armée romaine, hivernait pendant la mauvaise saison. L’hivernage, c’est donc l’été et le début de l’automne.

Abbas - Vigie sépulcrale

by Bruno Frappat

Regards - Soliloque (non certifié) d’un milicien israélien posté devant le Saint-Sépulcre : « Mon Dieu ! Que les heures sont longues ici. Que fait, pendant ce temps, ma douce Sarah ? Ils disent que c’est le lieu où Jésus a été enterré. Il était chrétien, ce Jésus ? Je ne comprends pas pourquoi ils se disputent à son sujet. Il y a ici des “Grecs” et des “latins” ou “Romains”, des “orthodoxes”, des “Arméniens”. Parfois il y a de la bagarre, on ne sait jamais qui a commencé. En Grèce, les Grecs ! à Rome, les latins ! J’aurais dû m’installer dans une communauté rurale, au grand air, à cultiver des oranges, au lieu de me morfondre devant ces vieilles pierres.

Et aussi ....

by Laurent Wolf, Yvon Le Scanff, Vincent Figureau, Elizabeth Giuliani, Nicolas Truffinet, Nathan Reneaud, Michelle Humbert

- L’art et les collectionneurs : L’art et les collectionneurs Matisse, Cézanne, Picasso… L’aventure des Stein par Laurent Wolf - Théâtre : Brume de Dieu par Yvon Le Scanff - Théâtre : Salomé à l’Opéra de Paris par Vincent Figureau - Musique : L’année Liszt par Elizabeth Giuliani - Cinéma : Les neiges du Kilimandjaro par Nicolas Truffinet - Cinéma : Polisse par Nathan Reneaud - Cinéma : Toutes nos envies par Michelle Humbert