Printemps arabe : un commencement

Du bon usage du fou sur l’échiquier politique…

by Jacques Arènes

«L’affaire » DSK a relancé les discussions sur la « fragilité » psychique des hommes politiques.Ces discussions suscitent depuis quelques années l’intérêt du public. Elles ne consistent pas, le plus souvent, dans le fait de plaindre nos gouvernants d’être « fragilisés » par la pratique du pouvoir, mais elles manifestent, au contraire, une méfiance vis-à-vis de « ces fous qui nous gouvernent »(1), et qui nous duperaient en nous cachant leurs déséquilibres. Cet intérêt pour les méandres psychologiques des hommes politiques a engendré une voie d’étude académique de l’homo politicus. Les chercheurs veulent comprendre les modalités psychiques qui permettent de gouverner.

Printemps arabe : un commencement

by Bertrand Badie

Le printemps arabe a mis en mouvement des sociétés qui ont été longtemps apparemment immobiles. Si ces sociétés semblent suivre un chemin commun depuis quelques mois, il faut pour autant insister sur leur extrême variété. Il n’y a pas de portrait type du régime politique du monde arabe avant ces grands événements. Sans faire une typologie, qui serait risquée, on peut distinguer schématiquement trois régimes : les régimes traditionnels, qui reposent sur une légitimité traditionnelle, généralement monarchique et associant souvent directement la référence religieuse à l’exercice du pouvoir – les références islamiques, voire islamistes n’appartiennent pas seulement au domaine de la contestation. On y retrouve la plupart des États de la péninsule arabique ou la Jordanie.

Récit et réflexion sur le séisme japonais

by Olivier Chegaray

Le 11 mars à 14 h 46 un tremblement de terre de magnitude9 se produisait au large de Sendai, ville située au nord-est du Honshû, ressenti sur toute la longueur de l’archipel.

Pour Nièvre

by Francis Deniau

«Nevers : où est-ce ? » me demandent des habitants de l’Île-de-France (1). Pour qui s’intéresse au sport automobile, je situerai Nevers près de Magny-Cours ; pour qui a la mémoire de François Mitterrand, ancien président de la République, j’évoquerai Château-Chinon. D’autres situeront plus vite Imphy et ses productions métallurgiques de pointe (2). À Nevers même, des catholiques se souviendront de Bernadette de Lourdes, qui y a vécu treize ans. Avec émotion, nous parlerons de Pierre Bérégovoy, serviteur de la France dans des moments difficiles mais aussi maire de Nevers – et de sa mort tragique le 1er mai 1993.

Penser le vieillissement, entre pathologie et création

by Jean-Marc Talpin

À propos du vieillissement (1), les discours ont toujours oscillé entre représentations péjoratives et idéalisation. Depuis le xixe siècle se construisent petit à petit des discours scientifiques sur le vieillissement, en tant que processus, et sur la vieillesse, en tant qu’état dont les bornes demeurent bien difficiles à établir. Le terme de vieillesse est tantôt défini selon des critères objectifs (un âge), tantôt selon les critères subjectifs (« il y a des jeunes qui sont vieux »), ce qui dit bien que le rapport aux objets « vieillissement » et « vieillesse » est chargé d’enjeux psychiques nombreux et contradictoires.

Du professionnalisme à l’éthique professionnelle

by Monique Castillo

L’éthique professionnelle est le plus souvent comprise comme une éthique individuelle appliquée au travail : le souci du soin propre au domaine médical, l’indispensable maîtrise de la contre-violence dans le domaine militaire et policier, l’indépassable vertu d’impartialité chez le juge, l’infatigable don du partage du savoir chez l’enseignant etc. ; d’une manière générale, comme une mobilisation des employés sur la base de vertus morales (intégrité, sincérité, ouverture à l’autre, etc.).

Vivre l’incarnation, une grammaire de l’humain

by Enzo Bianchi

Selon la doctrine patristique de l’incarnation, de la enanthrópesis, Dieu, en Christ, a vécu de l’intérieur l’expérience de l’humain, en accueillant en soi l’altérité de l’homme. Jésus de Nazareth a fait le récit, a expliqué, a rendu visible Dieu dans l’espace de l’humain. Il a donné des sens humains à Dieu, en lui permettant de faire l’expérience du monde et de l’altérité humaine, de même qu’il a permis au monde et à l’homme de faire l’expérience de l’altérité de Dieu.

Des hommes et des dieux : retour sur les raisons d’un succès

by Christophe Henning

Bouleversant, un chef-d’oeuvre, un vrai succès, un film touché par la grâce… Les qualificatifs élogieux se sont multipliés pour saluer l’étonnant parcours du film de Xavier Beauvois, Des hommes et des dieux. Grand Prix du jury du festival de Cannes 2010, plus de 3,2 millions d’entrées après presque une année d’exploitation en salles, des références que tous partagent désormais…