Les coléoptères

Les Coléoptères, “maitres du monde” ?

by Denis Richard, Pierre-Olivier Maquart

« Le Créateur, s’Il existe, vouant une passion sans limite pour les Coléoptères, nous aurions plus de chance d’en trouver que tout autre type d’animal sur une planète qui hébergerait la vie ».

L’atout élytral

by Denis Richard, Pierre-Olivier Maquart

Parmi les insectes, un coléoptère se distingue par ses élites, des ailes formant un caparaçon dont les fonctions plurielles constituent un acquis évolutif majeur.

Nécrophores

by Denis Richard, Pierre-Olivier Maquart

Des parents attentifs

Indispensables bousiers

by William Perrin

L'appellation générique de "bousiers" fédère plusieurs groupes de coléoptères exploitant les excréments.

Exploiter le bois

by Denis Richard, Pierre-Olivier Maquart

Une histoire d'équipe

Vers des ébauches de socialité ?

by Denis Richard, Pierre-Olivier Maquart, Valentin Brochet

Les coléoptères ne vivent pas tous en solitaires. Au-delà des associations “familiales” de bousiers ou de nécrophores, certains ont évolué vers des regroupements sociaux encore plus élaborés ayant un point commun : l’amélioration de la survie de leurs larves dépendantes de ressources trophiques éphémères ou d’exploitation difficile.

S’adapter à la vie aquatique

by Denis Richard, Pierre-Olivier Maquart

Avec plus de 13 000 espèces aquatiques à l’échelle mondiale, les Coléoptères comptent parmi les ordres d’insectes les mieux représentés dans l’eau. Si certaines familles spécialisées ne comptent que des espèces aquatiques, de nombreuses autres n’en comprennent que quelques- unes. Cette diversité illustre des passages récurrents de la terre vers l’eau au fil de quelque 250 à 300 millions d’années d’évolution.

Un arsenal chimique insoupçonné

by Denis Richard, Pierre-Olivier Maquart

La multiplicité des dispositifs de défense chimique des coléoptères n’a d’égale que leur diversité. Cette défense peut être passive (toxines contenues dans l’hémolymphe de l’insecte) ou active (sécrétion ou projection de substances toxiques). Associant souvent plusieurs substances, elle peut décourager une grande diversité d’agresseurs.

De la vigne sauvage à la vigne cultivée

by Christine Dabonneville

Les tuniciers

by Denis Allemand

Ces cousins qui fabriquent de la cellulose

related issues

Stantari Confréries · erbalunga · vigne · thierry raynaud · anthribide · charles de peretti · odile bianco
#23
2010-11
5 €
Continuité Patrimoine semecier · bois · jardiner · fruits · patrice fortier
#161
2019-06
5,75 €
Cosy City Cuisines et salles de bains · bois · megève · henry jacques le même · design écolo
#36
2020-04
0 €