Numéro 1

Les petites digressions forment les grands mystères : Louise Hervé & Chloé Maillet

by Léna Monnier

Si vous établissez des parallèles entre des joueurs de tennis professionnels et les héros mythologiques, Jacques Coeur et les voyages lunaires, et si vous ne doutez plus de votre ressemblance avec un dinosaure, c’est que vous avez très certainement été initié à l’art de la déduction par Louise Hervé & Chloé Maillet, co-fondatrices de l’I.I.I.I. (International Institute for Important Items).

Elika Hedaya : Cherchez l’anomalie

L'univers dessiné d'Elika Hedayat se présente comme un petit théâtre des horreurs, où l'absurde le dispute à l'outrance. L'artiste s'inspire des événements qui bouleversent le monde et l'Iran en particulier, qu'elle passe au tamis de ses souvenirs et de ses émotions.

Action Sculpture : Florian Pugnaire & David Raffini

by Claire Moulène

Dans les années 1950, Jackson Pollock et Willem de Kooning inventent l’« Action Painting ». Littéralement, une peinture d’action, en mouvement, une peinture pulsionnelle qui faisait du geste le centre névralgique de l’écriture plastique.

Art Lovers : When artist couples work together

by Devrim Bayar

Since Antiquity, the muse has personified creative inspiration in the guise of a woman whose charms captivate the artist. According to Plato,1 the muse would act as a mediator between God and the artist, by allowing the latter to withdraw from himself and be possessed by God.

Musique Post-Bourgeoise au crible de la post-critique

by Franck Vergeade

Feux croisés autour d'un groupe sidérant. Dans la dénomination de Musique Post-Bourgeoise, c'est évidemment le préfixe « post » qui importe – époque postmoderne oblige. Si les intéressés évoquent une « musique répétitive faite de rétentions ayant assimilé le son électronique comme son classique », ils refusent toute catégorisation. Cela dit, on ne peut s’empêcher de trouver quelques accointances avec le répertoire nihiliste de Programme (le groupe de l'ex-Diabologum Arnaud Michniak).